lundi 12 mars 2012

Poubellarium 2012 : suite

Je continue, dans le plus grand secret, à préparer cette saison 2012 qui promet d'être un grand cru en termes de poubellariums.

A la liste précédente, je suis sur le point d'ajouter d'autres candidats à la poubellisation cet été.

Il s'agit de :

- Brachydanio Kyathit
Petit poisson que je ne connais pas encore, mais réputé très proche du bien connu Brachydanio rerio. Pas plus frileux et tout aussi actif en groupe. Je pense en sortir une petite dizaine, ces poissons n'étant jamais aussi bien qu'en bande, la solitude les stressant beaucoup.

- Brachydanio albolineatus
Très proche du précédent, j'en placerai également une petite dizaine dans un poubellarium qui leur sera réservé. On verra bien s'ils pondent et si quelques alevins réussissent à survivre...

- Puntius nigrofasciatus
Un superbe poisson injustement délaissé car passé de mode. Il fait partie des cyprinidés que le poubellarium permet à mon avis de redécouvrir : pas frileux pour deux sous, sociable en bande, vrai omnivore se nourrissant de tout et n'importe quoi dans la moulme du fond, pondant sans aucun problème. Les Puntius padamya et conchonnius ayant été des réussites l'an dernier, j'en attends au moins autant du nigrofasciatus ! Une bande de 6 ou 8 sera envoyée au front.

- Microrasbora galaxy
Ce petit bijou tellement à la mode depuis l'apparition des aquariums nano, pas si frileux qu'on le pense. Originaire de Birmanie, sa répartition se fait en altitude, à des températures tout à fait compatibles avec les poubellariums à mon avis. Le test sera très intéressant. Là encore, je compte sur une dizaine d'individus

- Puntius tetrazona
Le fameux Barbus de Sumatra, ou Tiger Barb pour les cow-boys ! Insupportable avec d'autres espèces, il est magnifique et adorable en bande de plusieurs congénères. Ils seront une dizaine et sortiront un peu plus tard que les copains, car un peu plus frileux selon mon expérience.

- Aplocheilus lineatus
C'est un killi de belle taille, dont le seul défaut est d'être sauteur. Il adore pondre dans les racines des plantes flottantes et il aura donc droit à de belles Pistias stratiotes qui devraient le combler. Ce sera mon premier killi en poubellarium, dans sa version Gold !

Chuis pressé, dis donc, chuis pressé !

Vivement le mois de mai !

20 commentaires:

Selvaquario a dit…

Bonjour!
Je découvre depuis hier votre blog d' "extraterrestre" de l'aquariophilie. Avec bonheur!
Je "poissonne" depuis quinze ans et là je suis épatée par le concept. Je vais mettre en application, à commencer par le nouveau bac "classique" en verre que je destine au salon, 96l; dommage, je viens de finir le décor en polystyrène extrudé prévu pour la décante... Mais comme je ne l'ai pas encore résiné, je vais dès cette semaine trouver le temps de le recouper et recoller, avant de mettre la résine, je vais gagner 15l!!!
En fait je vais aussi courir acheter une poubelle de 300l pour le jardin, j'avais envie depuis longtemps de faire une bassine à nénuphar... Ce sera un trois étoiles pour deux ou trois carassins, je les trouve très beau en extérieur.

Selvaquario a dit…

Un grand merci donc pour ce super-blog riche en partage! J'ai hâte de voir les photos des constantes poubelles en eau poissonneuse! Et en plantes aquatiques...
Bonne continuation, mes encouragements à Mauricette. Mon Julos est loin d'être aussi tolérant (je ne lui ai pas encore dit, pour la poubelle, hé hé hé... Surtout que je compte l'enterrer au milieu de SES fruitiers... Je suis redoutable, et morte de rire rien qu'à l'idee de sa tête quand il verra ma poubelle).
Vite, la suite!!!
Quelles espèces pourraient rester dehors lhiver en région parisienne à part les carassins? Une idée?
Merci encore!

Jeanmi a dit…

Comment as-tu réussi ces merveilleuses photos ? Ton appareil n'est pourtant pas étanche, ou alors il y a un hublot dans tes poubelles, cela serit une première !

Administrateur a dit…

Bienvenue, Selvaquario, et merci pour les compliments !

Assez peu d'espèces ont été certifiées Poubellarium pour l'hiver en région parisienne.

Parmi elles, le Tanichthys albonubes, qui a bravé chez moi plusieurs hivers sous la couche de glace d'une poubelle non enterrée de 80 litres orientée au nord ! Jamais compris comment ils ont fait !

Une poubelle enterrée comme la tienne, c'est évidemment mieux.
Le Macropode ocellatus (et non l'opercularis) se plaira aussi l'hiver dehors.

J'ignore encore si l'on peut tenter les Barbus type conchonnius en enterré...

Mais bon, le principe du poubellarium, ça reste d'envoyer les poissons passer l'été en colo, et de les rentrer l'hiver...

Anonyme a dit…

Bonjour à tous et bonjour à Mauricette !

Je vois par ici ou par là que certains ont des poubellarium non enterrés.

J'aimerais en avoir un, de ce type : http://www.oogarden.com/prod-4338-Collecteur-eau-de-pluie-GARDENA-800-litres.html .

J'aimerais que mes poissons rouges connaissent le vrai bonheur !

Vous en pensez quoi ?

Ps : Allez Mauricette, courage !

Administrateur a dit…

Franchement, ça, c'est pas du poubellarium de p'tite fille ! C'est du sérieux !
Il a l'air très bien, ce récipient, et les proportions semblent très correctes.
Merci pour le lien, ça pourra servir à certains adeptes !
J'observe que c'est un tonneau en bois qui contient une bâche. Il faudra donc éviter d'y poser des pierres ou autres objets pouvant l'abîmer.

Anonyme a dit…

en faite, j'ai 3 PR communs dans un aqua de 200l, j'aimerais qu'ils vivent dans un endroit plus qualifié pour eux. Et surtout, j'ai 2 enfants en bas âge, donc le poubellarium enterré est exclut d'autant que je ne suis pas bricoleuse !

Bien qu'étant encore en réflexion, je vous donnerais des nouvelles si je m'y attelle !

sève de la fleur a dit…

alors ma question est la suivante: où allez vous vous procurer vos futurs petits pensionnaires à écailles?

Administrateur a dit…

@ sève de la fleur
Une partie est déjà en acclimatation dans ma fish-room où ils sont actuellement en stage "frigo" en vue de leur exfiltration prochaine zau jardin.
L'autre partie fait l'objet d'une commande au Poisson d'or, et devrait arriver cette semaine par parachutage sur zone.
Bref, on manquera pas de renforts...

Anonyme a dit…

Bonjour !

La saison poubellarium 2012 s'avère prometteuse, j'ai moi-même déja sorti le mien :-) Malheureusement, les quelques pistia que j'y ai placé n'ont pas survécu...

Enfin bref, voilà ma question: Les oscar (astronotus ocellatus si ma mémoire est bonne) demandent un litrage impressionant (>400 L par spécimen), ce qui est assez dérangeant dans un aquarium "classique". Ne serait il pas donc possible de les placer dans un poubellarium toute l'année, au même titre que les carassins ?

Merci de votre réponse,
Alex

Administrateur a dit…

bonjour Alex.

Sauf à vivre dans les DOM-TOM, en zone tropicale, je ne prendrais pas le risque en hiver !
Mais l'été, pourquoi pas ?

Pour les Pistias, c'est encore un peu tôt ; elles ne supportent vraiment pas le gel, ce sont des plantes tropicales. Il faut au minimum garder quelques specimens à l'intérieur, ce qui limite le risque de tout perdre.

sève de la fleur a dit…

bon, j'ai peut-être l'air neuneu, mais comment vous faites avec Poisson d'Or: ils vous expédient les animaux?? :-p

sève de la fleur a dit…

et au fait effectivement pour les pistias, c'est encore trop tôt! chaque année j'en met à hiverner dans mes aquariums, et je pense sortir les premières au mois de mai...

Administrateur a dit…

Oui, Le Poisson d'or expédie les poissons en express. C'est ma première commande chez eux, je pourrai vous dire comment cela s'est passé !

J'ai personnellement sorti quelques Pistias pour voir, mais c'est parce que j'en ai pas mal et je garde précieusement les autres en intérieur. On verra bien !

Clarky a dit…

Tu as déjà testé le danio en poubellarium ? Parce que la sagesse populaire véhiculée sur les sites qui sont dédiés à ce poisson veut qu'il faille couvrir le bac puisqu'il saute... mythe ou réalité ?

sève de la fleur a dit…

oui, je serais intéressée par votre expérience d'achat chez Poisson d'or. J'ai parcouru leur site, cela fait véritablement baver d'envie!!! le magasin est gigantesque!!
Ayant de la belle famille à Lille, si à l'occasion je vais là bas en voiture, je m'arrangerai pour faire un petit détour!

Administrateur a dit…

@ clarky
Oui, c'est vrai que les danios sautent un peu. Par exemple, ils peuvent sortir d'un pot flottant dans un aquarium pour rejoindre leurs copains. mais pas tellement plus, je pense.
Dans un poubellarium, ils ont peu de raisons de sauter, mais il suffit par prudence de ne remplir qu'à 5 cm du bord pour se mettre à l'abri, selon moi.
J'ai testé les danios rerio en poubellarium il y a deux ans et ils se sont très bien portés !

Anonyme a dit…

J'aime ce blog, mais il est légèrement malhonnête quand même. Tous ces poissons vont bien sûr profiter d'une sortie. Mais ils sont choisis avec soin. Que ne sortez vous Cardinalis, Discus, Gourami chocolat? Non? Pourtant la vie au grand air, loin de toute électricité et nourri au vivant? Non? Ne mérite-t-il pas de gouter au concept babacool "du tout naturel" ?

En fait faites le test, sortez un aquarium avec filtre, nourrissez aux paillettes ou mieux au congelés et voyez vos poissons grandir, forcir et être plus heureux qu'à l’intérieur. On nous aurait menti? Non mais pas dit la vérité. Ce sont les rayons véritables du soleil, les différences de températures jour/ nuit et la nourriture vivante qui les font devenir comme ça et non l'absence d’électricité, de chauffage et de filtre. Nous, humains, avons triste mine après un hiver sans légume frais passé à l’intérieur, fragile comme tout. Rien à voir avec la technique utilisée.
Les poissons choisis sont toujours des poissons subtropicaux ou tropicaux à très large répartition (plutôt asiatique soit dit en passant), qui ne pâtissent pas des fluctuations thermiques. Le concept tombe à l'eau dès qu'on prend de vrais poissons tropicaux.

Alors voici d'autres suggestions :
- tous les danio
- Puntius denisonii (15°c dans la nature l'hiver)
- Colisa lalia sauvage (ça peut descendre à 10°c l'hiver)
- Tous les poissons de l'Urugay (pour changer un peu de l'asiatique, Corydoras paleatus par exemple, quelques cichlidés qui sont subtropicaux et non tropicaux).

Administrateur a dit…

@ Anonyme

Il n'est pas nouveau que le concept du poubellarium agace, certains termes de votre commentaire semblent bien ne pas pouvoir le cacher !

Personne ici n'a dit que toutes les espèces convenaient au poubellarium, de même que certaines espèces sont au plus mal également dans un aquarium. Je ne prétends rien, et la seule vertu que l'on attend ici, c'est l'humilité.
C'est ce qui a posé tant de problèmes, dans les débuts du concept, à tous "ceux qui savaient" . Ils étaient convaincus que nos poissons allaient mourir dès les premières nuits ! Et lorsque nous avons découvert que ce n'était pas le cas, ils ont répondu par ce fameux : "ce n'est pas possible !"
Pour le reste, je ne chercherai pas, mais pas du tout, à vous donner tort, parce qu'ici, nous n'aimons pas trop les gourous donneurs de leçons, nous préférons le doute. ce doute qui nous a permis un jour de découvrir des choses que l'on croyait encore impossibles en 2004 (ce n'est pas si vieux).

Quant au test que vous proposez de sortir un aquarium, je ne vous le conseille pas. Pas parce que j'ai lu dans un livre qu'il ne fallait pas le faire, mais parce que nous avons, en 7 ans, accumulé une somme d'expériences précieuse : vous obtiendrez, à cause des parois transparentes, une vilaine soupe de poissons dès la fin du mois de juin.
Je ne pense pas que nos visions de l'aquariophilie s'opposent, cette question est d'ailleurs sans intérêt. Mais je pense qu'elles doivent coexister, pour que chacun trouve son plaisir comme il le veut.
Coexister, cela veut aussi dire que l'ancienne vision technophile doit apprendre à tolérer de ne plus être seule.
Il y a ceux qui s'éclatent dans la technologie, la puissance des filtres, le comptage des Watts et les paramètres chimiques sans fin, et il y a ceux qui ont une vision différente. Ceux-là ont parfaitement le droit d'exister.

Anonyme a dit…

@Admin

Nous sommes donc parfaitement d'accord et je ne suis pas le moins du monde agacé par le poubellarium, le pratiquant moi même, du moins le concept, avant qu'il ai un nom officiel, depuis une vingtaine d'années.
Le soucis, c'est qu'en parcourant le blog, on en arrive à lire que c'est la technique, la science, qui est mauvaise et fait souffrir les poissons. Alors qu'il n'en est rien. Mais dehors, dans de meilleurs conditions (lumière, absence de surpopulation, eau et nourriture naturelle) on en arrive à avoir des surprises, plutôt bonnes.
On peut élargir le concept à plein d'autres choses : comparez un cochon d'inde d’intérieur avec un élevé dehors : malgré tous les sites vous prouvant par A+B qu'un cochon d'inde ne vit pas dehors, ceux de dehors non seulement vivent mais font le double de ceux d’intérieur, avec pourtant des soins très similaires.

Pour ce qui est de l'aquarium dehors, à l'ombre ça peut se faire, même si j'avoue que c'était uniquement pour l'exemple. J'utilise pour ma part des bassins bétonnés de 1000L à peu près, peu profond, se réchauffant rapidement, et j'inonde les bourses avec des poissons plus gros, plus forts et plus résistants que tous les autres.

Je pense simplement que certains posts sont trop catégoriques et vont pousser certains débutants à essayer le sans filtre sans chauffage très éclairé, et à moins d'avoir les poissons adéquats, une faible population, et des plantes en conséquence il va y avoir un soucis.

Pour le reste comme dit plus haut, je suis tout à fait d'accord avec vous. Les "sachants" m’énervent au plus haut point, d'ailleurs c'est bien simple, je ne leur ai jamais parlé.
Pour finir, beaucoup de poissons laissés à l’extérieur par chez nous deviennent beaucoup plus grands que dans la nature, l'avez vous remarqué?. Qui a dit que la vie de poissons d'ornements n'étaient pas belle ? (du moins chez certains ;)