lundi 10 octobre 2011

Le fond de l'air est frais...

Il fallait bien que ça arrive !

Je vous l'avoue avec honte et tristesse : j'ai rentré les poissons.
Le temps se rafraîchit, et on nous annonce pour la fin de semaine des minimales dignes de novembre. N'ayant pas le temps de tricoter des pull-overs à mes petits protégés, j'ai pris la grave décision de les remettre dans leur aquarium... jusqu'au mois de mai prochain.
Fin de la saison Poubellarium-2011, en ce qui me concerne, donc.

Dans le poubellarium des xiphos, j'ai récupéré les 6 femelles, mais aussi... deux mâles ! L'un d'entre eux avait dû m'échapper, mais il était bien là.

A côté, dans le poubellarium des endlers, environ 3 milliards de poissons de toutes tailles ! J'exagère peut-être un peu (pas beaucoup, hein!), mais il y en avait vraiment beaucoup. A tel point que je suis sûr d'en avoir involontairement laissé quelques-uns. De nombreux alevins, des mâles chatoyants verts, bleus, rouges, et de très grosses femelles, comme c'est toujours le cas après un été passé dehors à grignoter des moucherons toute la journée !

Enfin, les Barbus du troisième poubellarium ont obtenu un sursis de quelques jours. C'est pas frileux, les Barbus, c'est pas des poissons de gonzesse !
J'ai juste mis un coup d'épuisette par curiosité, l'occasion de remonter deux magnifiques Barbus d'Odessa mâles avec leur ligne rouge vif sur fond chocolat. J'adore ces poissons, j'ignore pourquoi.
Il est vrai que j'ai un sens esthétique très particulier (vous verriez ma femme !).

Bref, tout le monde a merveilleusement bien profité d'un peu de nature sauvage, et il est donc temps de regagner les pénates vitrées.

Pour les accueillir, j'ai préparé les aquariums de ma fish-room. Comme dirait mon voisin en parlant des légumes de son jardin : « Que du naturel ! ».
Pas de filtre, des plantes à ne plus savoir où les mettre, et des bestioles comestibles à volonté en permanence.
L'hiver devrait donc passer sans trop de dépaysement, et sans acharnement technologique !

Ce sera pour nous l'occasion de parler de l'autre volet de l'aquariophilie naturelle : celle où on utilise des aquariums. Si, si, c'est possible !

On en reparle donc bientôt.

J'ai bien sûr profité de l'occasion pour tirer le portrait de deux femelles Xipho ayant coupé tout contact avec la civilisation depuis le mois de mai !


Et dire que c'était de tout petits bébés !
Faudrait pas que ça grandisse...

A bientôt au coin du feu !

8 commentaires:

Anonyme a dit…

ça donne envie de se mettre aux poubellariums....je me tâte pour l'année prochaine

merci d'encore nous faire partager tes expériences

Sapho a dit…

C'est sûr, ça donne envie et j'ai modestement tenté l'expérience avec 6 guppys que j'ai "rentrés" dimanche soir !... C'était une première, j'en ai mis 6 et repèchés 6, ni plus ni moins, en parfaite santé apparemment puisqu'ils ont de magnifiques couleurs !...
Maintenant, l'aventure d'un bac sans pompe, me tente énormément... nos petites bêbetes chéries dans un monde sans buit...
Merci "Aquarium naturel" pour des petits délices de lecture et le goût de nature.

Administrateur a dit…

Sans bruit, sans bruit... Il y a ma femme à la maison, quand même ! Ca ne peut pas être négligeable côté bruit, même sous l'eau !
L'hiver arrive, et on va pouvoir parler de bacs sans pompe, en attendant la saison 2012 qu'on préparera tous en rêve avant de la vivre en vrai.

Sapho a dit…

MDR !!!... les femmes ont bon dos cher ami (si je peux me permettre !)
Des bacs sans pompe, çà fait rêver !... va falloir vraiment savoir patienter.

Granny a dit…

j'ai un ancien lavoir, couvert il est vrai. .. j'y ai mis il y a deux ans ce qu'on m'a vendu pour des carpes Koi mais qui sont en fait de "vulgaires" poissons rouges. Pas question de les rentrer l'hiver, même si le bassin gèle un peu en surface. Je leur donne parfois - rarement - de la nourriture/poissons, mais ils se débrouillent très bien seuls.. et ils se portent très bien,puisqu'ils font des bébés..

Administrateur a dit…

Merci Granny pour cette anecdote !

Dire qu'il y a des poissons rouges condamnés à une boule-mouroir alors que d'autres connaissent le paradis d'un lavoir.

Le dernier billet publié aujourd'hui (sur les poissons rouges) vous est donc dédicacé !

A bientôt

Dani a dit…

Les poissons rouges vivent très bien dans un bassin même couvert par la glace, il suffit simplement de faire un trou dans la glace pour l'air.

Mes poissons rouges se portaient très bien même en hiver sous un couche de glace, même si un peu au ralenti, au printemps ils étaient plus beaux et plus chatoyants.

sève de la fleur a dit…

voyant la bonne santé de vos poecilidés en extérieur, je pense que je vais tenter l'expérience cette année avec des bébés xiphos. J'attends donc le feu vert pour les mettre en extérieur, c'est à dire votre futur post de mai indiquant que vous mettez tout le monde dehors... en espérant qu'il y aura plein de photos à l'appui!!