jeudi 21 mars 2013

Des collemboles à croquer !

Je vous parlais récemment de la nourriture vivante, base de l'aquariophilie naturelle et source d'alimentation incomparable pour nos poissons.

Parmi les nourritures que j'aime beaucoup donner à mes protégés, il y a les collemboles.

Les collemboles sont présents absolument partout, sur chaque centimètre carré de terre et même d'eau... ces petits insectes (en réalité aptérygotes pour les intimes) se nourrissent de presque rien (moisissures, déchets divers) et sont un maillon tout à la base de la chaîne alimentaire.

On en a trouvé certaines espèces dans les fourmilières, où ils font le ménage sans être attaqués par les fourmis (on parle d'insectes "commensaux"), et dans tous les endroits possibles et imaginables. Ils vont même jusqu'à faire des dégâts dans certaines vieilles bibliothèques !

L'espèce que j'élève (merci Abricia Nature !) est toute blanche et très tendre pour les poissons.



Les collemboles adultes sont une proie naturelle de tous les poissons sauvages, ces bestioles toute légères se promenant sans problème à la surface de l'eau. Leur peau a même été étudiée comme modèle pour sa texture non-mouillable et insalissable.

J'ai moi-même pu observer cet été, dans mes poubellariums enterrés, une foule d'espèces de collemboles ayant pris possession de la surface et mettant ainsi mes poissons à l'abri de toute famine...

Cette nourriture, idéale pour les poissons adultes se nourrissant en surface, est aussi parfaite pour les bébés poissons. En effet, les jeunes collemboles sont des copies conformes des adultes, mais absolument mi-nus-cul-es.
Je les saupoudre à la surface de mes bacs de reproduction et les alevins se servent à mesure de leurs besoins. Et quand je dis "saupoudrer", ce n'est pas une image, tant ces bestioles sont fines et ressemblent à une poudre blanche quand elles sont jeunes.

L'avantage des collemboles, outre le fait qu'ils correspondent au menu naturel des poissons, c'est qu'ils restent vivants et se promènent à la surface de l'eau tant qu'ils n'ont pas été mangés, plusieurs jours s'il le faut. Ils représentent donc un garde-manger idéal, les poissons dans la nature faisant des dizaines de repas par jour et non deux ou trois comme en aquarium !

Autre avantage : cette espèce, contrairement à d'autres, ne risque pas d'envahir la maison et de grignoter les livres, papiers, etc., puisqu'elle ne tient pas une heure sans l'humidité de sa boîte d'élevage (d'où sa joie d'aller à la surface de l'eau !).

Petite photo des bestioles faisant le bonheur de mes endlers en poubellarium intérieur :


Le premier qui se moque de mes photos devra bouffer des paillettes toutes sèches et filer dans sa chambre sans dessert !

En plus, à force de saupoudrer et donner aux poissons, j'en ai déjà croqué quelques-uns sans le vouloir, et c'est pas si mauvais !

Tiens, la même avec un platy abeille qui se régale :


Ces bestioles, à l'origine utilisées par les passionnés de batraciens et amphibiens, sont faciles à élever et très productives. Avec quelques boîtes d'élevage, on peut nourrir plusieurs aquariums tous les jours.

Qui veut goûter ?

11 commentaires:

Jeanmi a dit…

On en mangerait, enfin si j'étais un poisson bien sûr ! Quoi que...

Administrateur a dit…

JeanMi :
Viêêille rââscââsse, vâ !

NcHm a dit…

Tes guppys Endlers ont l'air d'avoir très bonne forme... et puis les collemboles, miammmm !!!

Vivement la radoucissement des températures et l'explosion de la vie...

ps: Mes poubellariums ne bullent pas comme les tiens mais sans doute est ce la faute à ma situation géographique (Alsace) et ses amplitudes thermiques mensuelles´ ?

A bientôt.

Nchm from PINC

Administrateur a dit…

Salut, NcHm !

C'est peut-être une question de quantité et d'exposition ; chez moi, ce sont surtout les poubellariums orientés au sud, et environ 1/3 sur la quantité, pour l'instant.

Anonyme a dit…

bon je vais aller jeter un oeil chez Abricia . il est temps de donner du frais à mes rasboras et mon betta et des lentilles à mes poissons rouges .

rappelle moi où trouver les infos pour passer un aqua de 180l planté en naturel ....

la meduse

Fondu dubocal a dit…

Salut à tous,

J'ai mis en ligne aujourd'hui la 2ème version de http://fondudubocal.com, un réseau social pour les aquariophiles.

Et comme... ce blog est pile poil dans le thème, j'aimerais avoir vos avis !

si vous avez des question, je suis là !

Romain

Anonyme a dit…

Toujours aussi agreable a lire, ca se lit trop rapidement. Enfin, pour vous dire j'apprecie beaucoup mes lectures ici!

Pour ce qui est des collemboles j'en ai commandées aussi pour mes 5 platys en poub, il m'a semblé qu'il n'y avait pas grand chose dans mes deux sacs. Environ 1 journée apres les 5 poissons avaient deja presque tout dévoré :( Dommage j'ai adoré voir sautiller les collemboles sur l'eau pour le peu de temps que ca a duré...

mon poub est tres genereusement planté je pensais que ca durerait beaucoup plus longtemps.


J'avais aussi plein de daphnies et ostracodes et vers en tout genre, je n'en vois deja presque plus non plus nul part dans le poub je suis dégoutée c'est pas donné cette nourriture.



Je pense changer de sorte de poissons. C'est normal que les platys mangent autant ? Parce qu'avec les guppys de l'an dernier le garde manger avait duré presque tout l'été, jusqu'a ce qu'une centaine d'alevins apparaissent et plus encore... A ne plus savoir quoi en faire.

Bonne continuation a vous et merci pour ce blog.
Patricia

frog972 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
frog972 a dit…

Qu'est ce qu'il fait froid en banlieue parisienne! Quand est-ce qu'on va mettre nos poissons en poubellarium, nous?!

Aquaguide a dit…

Super site, un tas d'informations

Alicia a dit…

Un article très intéressant ! Je crois que j'ai des collemboles qui sont arriver naturellement dans mon bac. En effet aujourd'hui j'ai pu observer de petits "insectes" beiges sauter à la surface de l'eau. Qu'en pensez-vous ?
Bonne continuation =)