mercredi 29 novembre 2017

Nouvelle espèce de collemboles

Comme je l'annonçais sur Facebook hier à la terre entière, à la Cité et au monde, en tant que grand Gourou officiel du Grand Poubellarium Cosmique, j'ai fait une trouvaille qu'elle est chouette la trouvaille...

Alors que je me penchais tranquillement sur un de mes poubellariums dans l'intention de me suicider et rejoindre le Cosmos Aquariophile Éternel, une voix m'a parlé. Je suis rarement tout seul dans ma tête, mais là, j'ai carrément reconnu la voix du Grand Maître.

- Dis, grand couillon, et si tu mettais tes lunettes pour regarder un peu mieux la surface ? Y'a un truc pour toi...

Bon, moi, je suis Gourou et je tiens à mon poste, donc j'obéis généralement au patron, hein...
Je remets donc mes lunettes, que j'avais retirées par coquetterie, des fois que le médecin légiste soit une femme.
Et là, qu'est-ce que j'apercevois-je ?

De toute petites bestioles, vraiment minuscules, qui sautillaient joyeusement sur la surface sombre du poubellarium, semblant ignorer la température glaciale de l'eau.

En m'approchant, le doute n'était plus permis : il s'agissait bien de collemboles, parvenus là on ne sait comment.
Les collemboles sont des arthropodes qu'on classe de temps en temps parmi les insectes, d'autre fois à part, selon les modes. En termes scientifiques, la classification officielle est la suivante : « bon miam-miam pour les poissons ».

En effet, les collemboles ont beau être des bestioles plutôt terrestres, on en trouve à la surface de tous les points d'eau du monde. Terre ou eau, ils couvrent la totalité de la surface du globe, car ils sont l'élément clé de la transformation de la matière organique. Aucune chaîne biologique ni alimentaire n'existerait sans eux. Ils grouillent sur les tas de compost, la litière en forêt, où ils se nourrissent généralement des micro-champignons qui dégradent les matières mortes. Ils sont au monde terrestre ce que les ostracodes sont au monde aquatique.

Comme ils galopent sans vergogne à la surface de l'eau, comme Jésus mais avec plein de pattes, les poissons s'y intéressent particulièrement. On peut pratiquement dire qu'il n'y a pas un poisson d'eau douce au monde qui en ignore le goût !

J'élève déjà une espèce de collemboles pour Aquazolla.
Très facile à maintenir, sa couleur blanche la rend très visible pour les poissons. Les collemboles nouveaux-nés sont bien plus fins que les nauplies d'artémias et conviennent donc à tous les alevins de poissons de surface comme les vivipares ou les killis par exemple.
Une boîte avec un couvercle, un peu de terreau détrempé, quelques collemboles, un peu d'aliment spécial ou des paillettes pour poissons... Et cet élevage sans histoires produit des bestioles à profusion, qu'il suffit de saupoudrer à la surface de l'eau pour nourrir ses poissons. On a alors une alimentation semblable à celle que les poissons trouvent dans la nature, incomparablement plus riche et complexe que n'importe quelle poudre.
On se demande pourquoi les gens se donnent du mal à élever des artémias, proie salée, alors que la nature a tout prévu en eau douce !

Mais toutes mes tentatives, dans le passé, pour acclimater et élever durablement des collemboles d'espèces sauvages ont échoué. Entre la température, le substrat, le taux d'humidité, la nourriture, etc. il est très difficile de trouver le bon équilibre en tâtonnant.

Cette fois, comme c'est le patron qui me les a envoyés, j'ai repoussé le plongeon, j'ai récolté les bestioles comme j'ai pu et je les ai installées dans une douzaine de boîtes différentes, en variant tous les paramètres. Le Ciel est avec nous, profitons-en !

Cette espèce est brun clair et très très petite. Je n'ose même pas imaginer la taille des nouveaux-nés !... Si cela réussit, nous aurions là une nouvelle espèce d'élevage à distribuer aux écailles, de taille minuscule, pour varier encore davantage l'alimentation des petits poissons.

Pour l'instant, comme on voit sur la photo, l'aliment pour Collemboles d'Aquazolla semble leur plaire puisqu'ils se massent immédiatement autour. C'est un premier bon point. Reste le substrat et bien d'autres choses, mais j'ai bon espoir (comme à chaque fois où ça marche pas !...).


Affaire à suivre donc.

5 commentaires:

florian audisio a dit…

Fantastique, hâte de voir comment cela va évoluer 😊

NathNath a dit…

Tu es un vrai chef, toi ;)

Administrateur a dit…

@ NathNath
Pas du tout... Je ne suis que le simple messager de notre grand Maître Cosmique, son prophète son Gourou, quoi. Le représentant de Dieu sur terre.
T’exagères tout l’temps, toi...

SKM a dit…

Jésus était donc une collembole?! Va falloir refaire toutes les statues dans les églises, et les souvenirs à lourdes... :/

Administrateur a dit…

@SKM
C’est prévu...
Heureux celui qui croit sans avoir vu !