mardi 6 septembre 2011

Pulex, sed lex !

C'est la loi de la nature.
Une espèce remplace l'autre et lui succède dans le cycle des saisons.

Les journées sentent l'automne à plein nez, le soleil devient plus bas, le soir tombe plus tôt.

Et cela a suffi pour que les daphnies ne soient plus les mêmes.

Alors que les géantes de la famille, les Daphnia magna, énormes daphnies de 3 mm environ, tenaient le haut du pavé depuis le début de l'été, voici que leurs cousines plus petites, les pulex, les ont remplacées.
Cela s'est joué en seulement quelques jours, avec une vitesse sidérante.

Aujourd'hui, un simple coup d'épuisette dans mes bacs extérieurs a ramené des milliers de petites daphnies pulex, grouillantes et reconnaissables, outre leur taille, à leur allure vive. Elles sont, comme les magna du mois d'août, d'une magnifique couleur rouge, signe que le phytoplancton est encore abondant. Cet hiver, les quelques représentantes de l'espèce qui seront de permanence apparaîtront gris-beige.

Le fourrage revient donc pour mes poissons avant l'hiver, sous la forme de cette nouvelle explosion de bestioles.

Je pense à mes Xiphos, pour qui manger des daphnies pulex revient peu ou prou à croquer des cacahuètes ! C'est vraiment très petit, comme bestiole.

Les daphnies ont un squelette bi-valve composé essentiellement de calcaire. C'est pourquoi elles épuisent si vite le milieu en minéraux pour constituer cette « coquille ». C'est aussi pourquoi elles ont cette vertu légèrement laxative sur nos poissons, un peu à la façon des fibres pour les humains, qui jouent le rôle d'aliment-lest, accélérant le transit. Très précieux pour les poissons rouges (qui en raffolent) et les nombreux poissons un peu herbivores, dont les Xiphos font précisément partie...

Je suis donc tout content de ma trouvaille de la journée.
Ça a été la fête dans la fish-room ! Tout le monde s'est gavé, c'était l'orgie.

Bon, je vous laisse, je vais finir mes cacahuètes !

3 commentaires:

Jeanmi a dit…

Bon si je comprends bien, tu es le seul éleveur qui ne soit pas lié au climat, au cours du porc, au cours de la paille, bref tu es le seul agriculteur heureux ! Tu n'auras jamais l'idée d'aller déverser tes bébêtes devant les préfectures, toi !

sève de la fleur a dit…

j'aimerais bien savoir où je peux trouver des souches pour ensemencer un poubellarium en daphnies, et quand m'y prendre...

Administrateur a dit…

Les daphnies, je les prends chez www.abricia.com comme toutes mes bestioles grouillantes et répugnantes !
Ma femme adore !

On peut aussi y trouver des ostracodes (très utiles dans un poubellarium) et des aselles.