vendredi 3 novembre 2017

Récupérer ses poissons à l'automne...

Depuis la naissance du concept de poubellarium en 2004, la question est posée de façon récurrente à ceux qui s'aventurent à sortir leurs poissons d'aquarium en bassin.
Comment les récupérer à l'automne, pour éviter qu'ils meurent de froid en passant l'hiver dehors ?

On imagine tous les impossibles courses-poursuites à l'épuisette dans les recoins les plus inextricables. Celui qui a déjà passé des heures à essayer d'attraper un simple Danio dans un aquarium un peu trop grand (ou pas) sait de quoi je parle !

J'ai moi-même eu cette pensée quand j'ai, au printemps, introduit certains poissons dans mon joli petit bassin extérieur de 2000 litres. Pour les Tanichthys, pas d'inquiétude : je les destinais, vu leur rusticité, à rester plusieurs années dedans.
Mais j'ai ensuite donné la liberté à des Barbus (ou Puntius) schuberti dont j'adore personnellement la couleur jaune éclatant.
Et là, franchement, j'avoue que j'ai remis la question à plus tard, n'ayant aucune idée de la façon dont je pourrais les mettre à l'abri en fin de saison.
Comme d'habitude, mes poissons ont passé un été merveilleux dans le bassin puisque je ne les ai plus vus, croyant une fois de plus qu'ils étaient morts.

Mais j'ai finalement pu récupérer mes 4 schuberti voilà une semaine exactement (soit le 24 octobre), et voici comment.
J'ai tout simplement attendu la nuit !
Quand il a fait nuit noire, je suis allé observer mon bassin avec une lampe de poche.
Et là, surprise, j'ai vu mes poissons immobiles, en pleine eau, et probablement endormis. J'ai alors pris une épuisette à manche long et j'ai attrapé mes schuberti un par un, en faisant attention de ne pas trop les faire fuir, assez facilement.

L'eau était à 13°C et j'ai, comme d'habitude, constaté que les poissons étaient d'une vigueur absolument inconnue en aquarium.
Et quelles couleurs ! Ils n'étaient plus jaunes, mais presque orange, les mâles ayant sur le dos cette magnifique teinte rougeâtre. Ils frétillaient tellement que j'avais peur de les voire sauter du récipient où je les avais mis.



Depuis, ils découvrent les joies discutables de la captivité. Je leur donne des daphnies et des vers Grindals pour les consoler.

En attendant le printemps prochain !

5 commentaires:

Will a dit…

Hâte de voir de nouvelles péripéties. Excellent, juste excellent. Vas tu faire des articles d'hiver ?

Administrateur a dit…

Salut Will ! Merci pour tes compliments... Je suis ouvert à toute suggestion. Lâche-toi, à quoi penses-tu ?

Ramon a dit…

J'utilise la lampe frontale depuis quelques années pour récupérer les endlers, surtout les alevins.

Sinon lorsque l'on a le temps en journée le piège à nacelle reste une valeur sûre.

Will a dit…

Je ne sais pas, je ne sais pas... tant d'idées ! Mais c'est toi le spécialiste. J'attendais ton retour depuis tant d'années ! As tu des nouvelles idées ?

Nort Crusader a dit…

Il est magnifique le peperre sur la photo!