mercredi 20 mars 2013

Mousse de plancton : les images !

Je vous en parlais l'autre jour, la saison des poubellariums a commencé malgré le froid et le gel !

L'activité biologique bouillonnante se traduit par cette fameuse mousse verte constituée du premier phytoplancton, essentiellement formé de cyanobactéries (d'où sa couleur vert très vif un peu bleuâtre).

Pour votre plaisir et votre plus grand bonheur, et pour vous prouver que je ne recule devant rien pour vous, je suis sorti de chez moi, j'ai quitté mes charentaises, carrément, et je suis allé en reportage photo contre le mur de la maison orienté au sud.
C'est qu'il a peur de rien, le Mattier, je suis un aventurier mais on se refait pas.
La cause avant tout !

Et là... Tadaaaaaaa :


Quand je vous dis que ça mousse, le phytoplancton, dans les poubellariums !
Des bulles de plancton, c'est beau, non ?

Tiens, une autre, avant que Mauricette ne me rattrape pour me mettre mon bonnet et mon écharpe (Ah ! les femmes !) :


J'en pleurerais, tellement c'est grandiose !

La vie est là, elle naît dans le sein de nos poubellariums, sous nos yeux, et nous ne le voyions pas...

Si c'est pas un beau lancement de saison, ça, hein !

6 commentaires:

tuunbaq a dit…

Bonjour,
Je voudrais ensemencer un bassin de 500 litres avec des souches d'aselles, ostracodes, daphnies, cyplops ...
Quelle est la meilleure periode ? Dois-je donner un coup de pousse en y mettant aussi une souche de phytoplancton ?
Pour info, une pompe avec une lampe UV a fonctionné jusqu'à l'automne dernier et il y a trois PR et un shubukin.
Merci pour vos réponses

Administrateur a dit…

Bonjour tuunbaq, et bienvenue chez les fous...

Oui, bien sûr, si tu ensemences avec toutes ces espèces, c'est l'idéal. Fais-le en ce moment, c'est la meilleure époque, et chaque espèce trouvera en abondance de quoi se multiplier à souhait et peupler le bassin.

C'est sûr que si tu as une zone un peu protégée dans le bassin (comme un herbier par exemple, les bestioles échapperont plus facilement à l'appétit des poissons.

Nath a dit…

Parce que sinon, elle n'auront pas le temps de dire ouf :(

Flore a dit…

grace à vous, je sais enfin que cette couche verte n'est pas une anomalie !! merci :)
je viens de découvrir votre site et cette pratique (et nouvelle phylosophie) et je dois dire que je suis complètement conquise, et qu'elle éclaire certaines réflections que je me faisais...

du coup, j'ai une anecdote à vous raconter:
l'année derniere je suis partie en thailande. A bangkok nous avons vu à quasiment tous les coins de rue de gros pots, sur les trottoirs, contenant un nénuphar, ou une plante aquatique, ainsi qu'un petit poisson. Tout ça avait l'air vraiment simple, et je ne penses pas que les commerçants s'occupaient vraiment d'alimenter les poissons ou du PH de l'eau (si vous voyez ce que je veux dire).
Du coup en rentrant, j'avais très envie de faire la meme chose. Je regarde donc sur internet, je pose des questions aux vendeurs de certaines animaleries, et là on m'explique que ça va etre compliqué, que le poisson ne va pas tenir, et tous de me regarder comme une cinglée.

donc apparemment, vu votre expérience, il est possible de faire ça, il faut juste veiller à ce qu'il y aie de quoi manger, c'est ça ?

y aurait-il une espèce de marche à suivre pour créer un petit echo-systeme tout simple comme celui que j'ai vu en thailande ?

merci et encore bravo pour votre blog

Administrateur a dit…

Bonjour Flore,

Bienvenue et merci pour les compliments !

Très bonne observation... Effectivement, c'est une pratique extrêmement répandue en Thaïlande (pour ne pas dire généralisée) que de placer ces pots d'eau avec un ou des poissons. Ce sont finalement de petits poubellariums, la présence du poisson étant sciemment faite pour éviter le développement des moustiques, puisque le pays est en zone tropicale et "palu".
Une amie thaï me l'a récemment confirmé en voyant mes poubellariums.

Nous n'avons donc rien inventé, même si l'on peut comprendre que les commerçants voient cela d'un très mauvais œil ! Evidemment !

Personnellement, j'ai une mortalité de mes poissons absolument ridicule si je compare à l'époque où je respectais tous les dogmes du marchand-de-poissons (filtre, paramètres, etc.). On peut même dire que la plupart de mes poissons meurent de leur belle mort et pas avant.

A bientôt sur le blog (c'est vrai qu'il faut que je me bouge un peu !).

Flore a dit…

Aaah mais biensur! Les moustiques... En effet, c'est tout a fait logique!

Alors du coup, je tenterais bien l'experience dans mes petits bassins. Je suis en appartement alors je ne peux pas me creer de poubellarium mais j'ai installé 2 gros pots sur mes balcons, un de 60l a l'ombre, l'autre de 80l, plein soleil.
Les 2 sont remplis de plantes aquatiques et se portent comme un charme. Je pense mettre un petit poisson dans le pot a l'ombre, mais j'ai un peu peur pour celui qui est au soleil. Le pot n'est pas sous le soleil toute la journee, mais facilement 3/4h par jour je penses... Vous pensez que c'est mal barré ?

Et aussi, du phytoplancton est apparu dans les 2 pots (c'est d'ailleurs en decouvrant votre blog que j'ai compris ce que c'etait et que ce n'etait pas nocif), et ce que je n'arrive pas a saisir pour l'instant, c'est: est-ce que le phytoplancton consiste a lui tout seul une nourriture pour les poissons ? Se transforme-t'il dans le temps ? Je vois passer les noms de cyclops et autres, dois-je les incorporer a mes pots ou vont-ils se developper d'eux meme ?
Bref, que je questions...

Merci beaucoup et passez le bonjour a votre epouse!
:)