lundi 25 juin 2012

Des conchonius en liberté...

A première vue, ce sont des poissons rouges. Même couleur, vermillon, et surtout même cadre : une poubelle dans un jardin.

Eh bien non ! Ils sont 5, nagent avec une vivacité plus grande, se livrent à des courses-poursuites incessantes, et surtout ils ne grossiront plus !

Une poubelle de 80 litres leur sert de bassin, alors qu'elle suffirait à peine au bonheur d'un seul petit poisson rouge, qui s'y ennuierait tout seul.


Cette joyeuse bande de poissons, ce sont des Barbus conchonius, poissons injustement délaissés par les aquariophiles, alors même qu'ils remplaceraient avantageusement les poissons rouges tellement inadaptés à la vie en aquarium.


Ils sont presque aussi tolérant côté températures, sauf qu'ils ne passent pas l'hiver dehors (et encore...). En, tout cas, la température d'un appartement leur convient parfaitement, sans le moindre chauffage. Ils sont rigolos, nagent à toute vitesse, jouent, et leur taille permet de les garder en groupe dans un volume raisonnable, là où les poissons rouges, devenant trop gros, ont vite besoin de volumes énormes sauf à vivre rapidement  comme de malheureuses bêtes torturées.


Enfin, si l'aquarium réserve des cachettes, un peu de mousse ou des coins impénétrables, il se reproduit volontiers sans qu'on s'en préoccupe. On verra alors de temps en temps apparaître un jeune sorti d'on ne sait où, et qui rejoint la bande des adultes !


Personnellement, je n'ai aucun problème à leur faire affronter des températures automnales très fraîches, dans les 5°C par exemple


Peut-être un poisson de bassin idéal ?

1 commentaire:

testtttt a dit…


article très intéressant, visitez mon blog:

Blog aquariophilie